L’Observatoire Québécois des Loisirs a présenté son bulletin #14  et un article a retenu notre attention. Cet article dénonce la présence de stéréotypes sexuels dans les camps de jour.

On peut entre autre y lire que «  Les camps pour les filles sont axés sur l’apparence physique et ceux pour les garçons sur l’aventure et les sports extrêmes ou de combat. Et on a pu constater que ce genre de camps est parfois offert exclusivement à des filles dès l’âge de 4 ans. »

Pour lire la suite de l’article, Bulletin OQL – volume 14 numero 3 – 2016

Dans la même lignée, Égale Action propose la Formation En Mouvement! Camps de jour. Une formation offerte aux animateurs et aux coordonnateurs de camp de jour dont l’objectif est d’assurer une participation active des jeunes filles de 8 à 12 ans lors des activités physiques et sportives proposées durant leur présence au camp. Pour plus d’information visitez le http://www.egaleaction.com/en-mouvement-camp-de-jour/ .